IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Algorithmes de cryptage6 ressources dans cette catégorie

Retrouvez ici tous les meilleurs téléchargements

Liste des 6 ressources de cette catégorie

    Chiffrement RSA pour les nuls

    Téléchargé 138 fois-
    0
    0
    Le principe de base de RSA est de considérer un message comme un (grand) nombre entier et de faire des calculs dessus pour le chiffrer.
    Les implémentations que l'on trouve dans le monde industriel utilisent des librairies de calcul sur des entiers arbitrairement longs très optimisées et difficiles à comprendre.
    Le but de ce petit programme est d'implémenter RSA sur des entiers "classiques" et sans la moindre optimisation pour mieux comprendre l'algorithme.

    Pour autant, cette implémentation est parfaitement conforme à l'algorithme RSA. ... Voir la suite
    Licence : Libre - Publié le 23/01/2017 - Taille 6 Ko - Auteur : Captain'Flam +

    Courbes elliptiques pour les nuls

    Téléchargé 68 fois-
    2
    0
    Comprendre la cryptographie sur les courbes elliptiques sans (trop) entrer dans les détails théoriques.

    • Notion de base de la cryptographie avec des courbes elliptiques (elliptic curve = EC).
      On se donne une arithmétique dans laquelle on manipule des points et des entiers.
      On a une addition entre points (point + point -> point)
      On a une multiplication entre entiers et points (entier * point -> point)
      Toute la sécurité est basée sur le fait que, dans cette arithmétique :

        - connaissant un point P et un entier n, on peut facilement calculer le point nP
        - connaissant les points P et nP, il est très difficile de calculer n

      La notion de "facile/difficile" renvoie aux temps ... Voir la suite
    Licence : Libre - Publié le 23/01/2017 - Taille 7 Ko - Auteur : Captain'Flam +

    Un algo de crypto qui peut s'exécuter de tête, même par des enfants !

    Téléchargé 9 fois-
    1
    0
    Un algo de crypto qui peut s'exécuter de tête, même par des enfants ? 
    Je propose une suite chiffrante avec chaînage et lettre initiale.
    Et c'est plus dur à craquer que la machine Enigma !
    (Évidemment, il ne fait pas le poids face à un AES ou tout autre algo de pro)
    Comment ça marche ?
     
    On commence par se donner un alphabet, dans cet exemple : A,B,C,D,E
    -> les messages ne devront comporter que ces lettres.
    Puis on définit une addition et une soustraction sur cet alphabet.
    On remplace simplement les lettres par leur indice, en commençant à 0.
    A vaut 0, B vaut 1, ... E vaut 4.
    Ensuite on fait de l'arithmétique "modulaire", c'est à dire que quand ça dépasse
    on "reboucle" : 
       - ... Voir la suite
    Code source - Licence : Non renseignée - Publié le 02/04/2021 - Auteur : Captain'Flam +

    Crypter avec une fonction affine

    0
    0
    Le chiffrage affine utilise une fonction affine du type y = (ax + b) pour crypter des données; a et b sont des constantes que l’on nommera ici CleA et CleB et ou x et y sont des nombres correspondant aux lettres de l’alphabet en sachant que A=0, B=1, C=2…

    On remarquera que si a=1, on se retrouve avec le chiffre de César et par conséquence « b » sera le décalage.
    On remarquera également que si b=0 alors « a » sera toujours chiffré « A »

    Les formules de chiffrement et de déchiffrement sont :
    pour crypter : C=c(x)= (ax + b) mod 26 ‘on travaille avec un modulo 26 pour que la lettre chiffré soit un nombre entre 0 et 25
    pour décrypter : D=d(x)=(a^-1 * (x – b)) mod 26
    Licence : Freeware - Publié le 18/04/2019 - Éditeur : selkis (tresorsdevie) +

    Crypter avec une fonction affine

    0
    0
    Le chiffrage affine utilise une fonction affine du type y = (ax + b) pour crypter des données; a et b sont des constantes que l’on nommera ici CleA et CleB et ou x et y sont des nombres correspondant aux lettres de l’alphabet en sachant que A=0, B=1, C=2…

    On remarquera que si a=1, on se retrouve avec le chiffre de César et par conséquence « b » sera le décalage.
    On remarquera également que si b=0 alors « a » sera toujours chiffré « A »

    Les formules de chiffrement et de déchiffrement sont :
    pour crypter : C=c(x)= (ax + b) mod 26 ‘on travaille avec un modulo 26 pour que la lettre chiffré soit un nombre entre 0 et 25
    pour décrypter : D=d(x)=(a^-1 * (x – b)) mod 26
    Licence : Freeware - Publié le 18/04/2019 - Éditeur : selkis (tresorsdevie) +

    Crypter avec une fonction affine

    0
    0
    Le chiffrage affine utilise une fonction affine du type y = (ax + b) pour crypter des données; a et b sont des constantes que l’on nommera ici CleA et CleB et ou x et y sont des nombres correspondant aux lettres de l’alphabet en sachant que A=0, B=1, C=2…

    On remarquera que si a=1, on se retrouve avec le chiffre de César et par conséquence « b » sera le décalage.
    On remarquera également que si b=0 alors « a » sera toujours chiffré « A »

    Les formules de chiffrement et de déchiffrement sont :
    pour crypter : C=c(x)= (ax + b) mod 26 ‘on travaille avec un modulo 26 pour que la lettre chiffré soit un nombre entre 0 et 25
    pour décrypter : D=d(x)=(a^-1 * (x – b)) mod 26
    Licence : Freeware - Publié le 18/04/2019 - Éditeur : selkis (tresorsdevie) +